Jean-Marc Furlan (AJ Auxerre).
Bilan

Historique : Les cinq montées de Jean-Marc Furlan

Historique : Les cinq montées de Jean-Marc Furlan

Bilan
Publié le 30/05 à 12H06 - LFP

Partager

Retour sur les accessions en Ligue 1 Uber Eats de Jean-Marc Furlan : trois avec l'ESTAC (2005, 2012, 2015), une avec le Stade Brestois 29 lors de la saison 2018/19 et celle avec l'AJ Auxerre, décrochée dimanche à l'issue des Barrages.

Sur le banc de l'AJ Auxerre depuis l'été 2019, Jean-Marc Furlan vient de permettre au club bourguignon de retrouver la Ligue 1 Uber Eats dix ans après l'avoir quittée. Les Icaunais ont validé dimanche leur billet pour l'élite en prenant le meilleur sur l'AS Saint-Etienne au stade Geoffroy-Guichard. Après deux matchs nuls contre les Verts, les joueurs de l'AJA ont décroché leur montée au bout du suspense et des tirs au but (4-5, t.a.b.). Troisième de Ligue 2 BKT à l'issue de la saison avec un total de 74 points (le total le plus élevé pour une équipe ayant terminé sur la 3e marche du podium sous la poule unique), l'AJ Auxerre avait d'abord écarté le FC Sochaux-Montbéliard lors des Play-offs 2 au terme d'un match déjà remporté aux tirs au but (0-0, 5-4 t.a.b.). Avec cette cinquième montée en Ligue 1 Uber Eats, au sein d'un 3e club différent (Troyes, Brest, Auxerre), Jean-Marc Furlan compte désormais au moins deux accessions de plus que tout autre coach de Ligue 2 BKT depuis l’instauration de la poule unique en 1993/94 (Christian Gourcuff à 3 avec Lorient). Retour sur ses quatre précédentes montées.

● 2004/2005

C'est la première saison de Jean-Marc Furlan dans l'Aube. Deuxième au soir de la 1ère journée après une victoire spectaculaire (3-4) à Montpellier, l'ESTAC remonte sur le podium à l'issue de la 15e journée, après une victoire face au Havre AC d'un certain Lassana Diarra (2-1). Les Troyens ne le quitteront plus, devenant même leaders (31e et 32e journées), avant de terminer 3es derrière l'AS Nancy-Lorraine et Le Mans FC. Grax (16 buts), Nivet (12 buts), mais aussi le jeune Bafétimbi Gomis (arrivé en janvier, 6 buts en 13 matchs) sont les principaux atouts offensifs de cette équipe qui termine avec la meilleure attaque et s'appuie sur des éléments d'expérience comme Liron, Montero et Tourenne.

● 2011/2012

Cet exercice est le deuxième de Furlan lors de son deuxième passage à l'ESTAC. La montée met du temps à se dessiner, puisque les Aubois s'installent pour la première fois sur le podium lors de la 29e journée ! Ils ne quitteront la 3e place que lors de la journée suivante, avant de la récupérer et de l'occuper jusqu'à la fin de la saison, derrière le SC Bastia et le Stade de Reims. Sept ans après, Grax est à nouveau là (4 buts), mais c'est le duo Marcos (12 buts) - Caceres (10 buts) qui mène l'attaque de l'ESTAC. Le milieu est créatif et solide (Obbadi, Faussurier, Thiago, Enza-Yamissi). Un jeune latéral droit, futur champion du Monde, fait sa première saison pleine chez les professionnels : Djibril Sidibé (34 matchs).

● 2014/2015

Une saison exceptionnelle, sans l'ombre d'un doute. Les Troyens occupent une place sur le podium lors de 36 des 38 journées, dont 25 fois la 1ère ! L'ESTAC et Jean-Marc Furlan remportent leur premier titre de champion de France en ayant la meilleure attaque et défense du championnat. Plusieurs joueurs, comme les défenseurs Saunier et Rincon, étaient déjà de la précédente montée dans l'élite. Benjamin Nivet (11 buts et 9 passes décisives) revit aussi ce bonheur, 10 ans après. Darbion (6 buts et 5 passes décisives) et Jean (10 buts et 2 passes décisives) marquent également cet exercice en tous points réussi, l'avant-dernier de Jean-Marc Furlan dans l'Aube.

● 2018/2019

Arrivé au Stade Brestois 29 à l'été 2016, Jean-Marc Furlan réussit à faire monter le club breton à l'issue de sa 3e saison. Deux fois 5es, les Brestois n'ont pas voulu rater le train de la Ligue 1 Uber Eats : ils sont montés sur le podium à l'issue de la 9e journée, ont grimpé d'un rang lors de la 13e journée pour rester 2e de Ligue 2 BKT jusqu'au bout de cet exercice 2018/2019. Si l'entraîneur de 61 ans a pu compter sur un effectif de qualité, un homme symbolise cette saison : Gaëtan Charbonnier. L'un des paris réussis de Jean-Marc Furlan, qui avait recruté Charbonnier à l'été 2017 alors qu'il revenait d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche.