Trophee Ligue 2
Actualité

FC LORIENT : UN VENT NOUVEAU NOMMÉ PÉLISSIER

Publié le 27/07/2019 à 14:41

Partager

Le FC Lorient démarre lundi sa nouvelle saison de Domino's Ligue 2, avec de nombreux changements, à commencer par la nomination de Pélissier en tant qu’entraîneur.

Après deux saisons Landreau ponctuées par une 7e place en 2017/2018 et une 6e en 2018/2019, le FC Lorient a choisi Christophe Pélissier pour insuffler un vent nouveau du côté des Merlus qui ont échoué à deux reprises à retrouver la Ligue 1 Conforama. « Je suis un bâtisseur, un homme de projets, plus qu’un entraîneur de coups comme on dit. Pour moi, les réussites sont des histoires d’hommes », a déclaré le Haut-Garonnais, qui prônera « le jeu qui gagne » sans s’embarrasser des vieilles étiquettes lorientaises.
 
Son premier objectif sera tout simplement de faire vibrer à nouveau des supporters déçus des deux dernières saisons. Pour satisfaire ses ambitions, il n’est pas venu seul : deux adjoints (Jean-Marie Stephanopoli et Julien Outrebon) ainsi qu’un entraîneur des gardiens (Olivier Lagarde) sont arrivés, alors que le préparateur physique Pierre Bazin a, lui, été conservé.
 
PLAN DE RECONQUÊTE
 
A chaque fois ces deux dernières années, il a manqué un petit quelque chose au FC Lorient, qui fut un temps dans la course avant de céder en fin de saison à deux reprises. Mickaël Landreau s’en est donc allé sans avoir mené à bien sa mission. Malgré des contacts avec Jocelyn Gourvennec, le club morbihannais a finalement enrôlé Christophe Pelissier.
 
Doté d’un budget conséquent, le FCL repart donc à la reconquête de la Ligue 1 Conforama avec un technicien qui ne se sentait plus désiré à Amiens, qu’il avait pourtant hissé de National en Ligue 1 Conforama, puis maintenu deux fois parmi l’élite en quatre saisons. Rien ne semble résister à Christophe Pélissier depuis une dizaine d’années : en quelques saisons, il avait également propulsé le modeste Luzenac de CFA en Domino’s Ligue 2, sans cependant que sa dernière montée ne soit validée pour des raisons extra-sportives.
 
GRANDES MANŒUVRES
 
Côté effectif, le coach souhaite un groupe élargi composé de 24 joueurs de champ et les grandes manœuvres ont commencé. La première recrue de l'ère Pélissier, Umut Bozok, meilleur buteur de National et de Domino’s Ligue 2 avant de se retrouver en échec en Ligue 1 Conforama, symbolise sa volonté de s’entourer de joueurs revanchards. Pour stabiliser une défense un peu trop perméable, Lorient a été chercher le capitaine de Clermont Julien Laporte, et, dans les buts, l’ancien international espoirs Paul Nardi prêté par l’AS Monaco au Cercle de Bruges depuis deux saisons et demie.
 
Le mercato s'est accéléré cette semaine avec le recrutement d'un latéral droit d’expérience, Jérôme Hergault, pour pallier l’absence d’Houboulang Mendes, victime d’une rupture des ligaments croisés à la fin de l’hiver. Le FC Lorient débute son championnat de Domino’s Ligue 2 lundi par la réception du Paris FC et se déplacera ensuite au SM Caen.
 
Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.