Trophee Ligue 2
Actualité

CAEN-LE HAVRE : UN DERBY, DEUX AMBIANCES

Publié le 30/08/2019 à 09h00 - Ce soir (20h), pour le compte de la 6e journée de Domino's Ligue 2, le Stade Malherbe de Caen reçoit son voisin havrais. Avant ce derby, retour sur les débuts de saison assez différents des deux clubs.

Partager


Ce soir (20h), pour le compte de la 6e journée de Domino's Ligue 2, le Stade Malherbe de Caen reçoit son voisin havrais. Avant ce derby, retour sur les débuts de saison assez différents des deux clubs.

Voilà l'un des chocs de la 6e journée de Domino's Ligue 2, le derby normand entre le Stade Malherbe Caen et le Havre AC. La dernière fois que cette rencontre a eu lieu, il y a près de 6 ans (27 septembre 2013, 1-1), déjà à ce niveau, Ngolo Kanté et Riyad Mahrez s'opposaient alors. Seuls les Havrais Bonnet et Fontaine étaient déjà présents.
« NE PAS PRENDRE DE RETARD AU CLASSEMENT »
 
Retour en 2019. Le Stade Malherbe reste sur trois matchs sans défaite (une victoire et deux nuls), mais n'a gagné qu'une seule fois depuis le début de la saison à Ajaccio, 3e journée). Les Normands marquent peu (4 buts, 14e attaque), mais encaissent peu aussi (4 buts, 6e défense). Cela ressemble donc à une entame d'exercice mitigée, traduite par une 12e place forcément éloignée des ambitions d'un relégué de Ligue 1 Conforama. Mais Rui Almeida est arrivé cet été et doit encore véritablement forger un groupe qui vient d'accueillir deux attaquants, Santy Ngom (FC Nantes) et Jordan Tell (Stade Rennais FC). Sans ces deux joueurs, qui « manquent encore un peu de rythme » et « seront opérationnels après la trêve », le derby sera tout de même l'occasion de mesurer les progrès malherbistes. « Nous connaissons le classement avant la rencontre mais sur le terrain, tout le monde peut battre tout le monde », rappelle Rui Almeida. « Nous savons le chemin que nous voulons prendre mais ça prend du temps. On veut essayer de ne pas prendre du retard au classement. On pourrait avoir 3 ou 4 points de plus, mais je pense que les joueurs ont pris conscience de la difficulté de la Domino's Ligue 2. »
LE GUEN NE VEUT PAS « S'ENFLAMMER »
 
Au Havre, le soleil brille. Et s'il portait un nom, ce serait sûrement celui de Tino Kadewere ! Si le HAC est 2e de Domino's Ligue 2, invaincu depuis le début de la saison et reste sur trois succès, l'attaquant zimbabwéen y est pour beaucoup. Auteur de 8 des 11 buts havrais (1ère attaque de Domino's Ligue 2) en ayant fait trembler les filets à chaque rencontre (dont trois doublés), le meilleur réalisateur du championnat porte son équipe vers les sommets. Fort de son expérience, Paul Le Guen calme cependant tout excès d'optimisme, pointant certains axes de progression : « C’est bien d’être là où nous sommes mais il faut vraiment être en éveil et ne pas s’enflammer. On doit améliorer notre façon de jouer et ne pas être exposés comme on l’est parfois ». Malgré tout, l'entraîneur des Ciel et Marine pense que son équipe « a les arguments pour gêner le SM Caen ».
4 À LA SUITE POUR CAEN OU LE HAVRE 34 ANS APRÈS ?
 
Les Hacmen devront faire mentir l'histoire pour revenir avec les 3 points de leur court déplacement. En effet, en terre caennaise, ce derby a très souvent tourné en faveur des Malherbistes (10 victoires du SM Caen, 5 nuls et 2 succès du HAC), en particulier en Domino's Ligue 2 (8 victoires du SM Caen, 2 nuls, 1 succès du HAC). L'unique victoire havraise chez son voisin dans l'antichambre de l'élite remonte au 16 mars 1985 (1-4, 25e journée). Un 4e succès de suite face au Havre AC à domicile en Domino's Ligue 2 pour le Stade Malherbe de Caen ou, plus de 34 ans après, des Ciel et Marine victorieux à quelques 100 km de chez eux : voilà, au-delà de la saison 2019/2020, les enjeux de ce derby normand.
 SM Caen
 
 Havre AC