Trophee Ligue 2
Actualité

J9 : L'ESTAC VEUT S'AFFIRMER, LORIENT S'ENVOLER

Publié le 27/09/2019 à 09:00

Partager

L'ESTAC Troyes visera une 5e victoire de suite lors de la 9e journée de Domino's Ligue 2 qui débute vendredi. Le HAC voudra rester invaincu tandis que le leader lorientais peut s'envoler.

Equipe la plus en forme de Domino’s Ligue 2, l’ESTAC Troyes peut enchaîner une 5e victoire de rang contre l’US Orléans vendredi lors de la 9e journée et mettre la pression sur le leader lorientais, désireux de confirmer sa domination à Chambly. A trois points du FC Lorient, les joueurs de Laurent Battles ont une belle occasion de passer la 5e vitesse contre une équipe orléanaise 17e et toujours en quête de son premier succès.
En cas de nouvelle victoire, l’ESTAC pourrait s'affirmer comme un candidat à la montée en Ligue 1 Conforama, que connaît bien Laurent Batlles. A 44 ans, l'ancien joueur du Toulouse FC, des Girondins de Bordeaux et d'une grosse poignée d'autres clubs de l'élite est en mesure de réussir sa première expérience comme entraîneur. « Je ne suis pas surpris de ce que mes joueurs sont capables de faire. Je leur dis régulièrement que si j'avais vu autre chose de leur part, je serais parti sur une autre idée de jeu. Mais j'attends encore plus d'eux », a expliqué l'entraîneur troyen jeudi.
LE HAC TOUJOURS INVAINCU
Mais la saison est encore longue et la densité forte en haut du classement. Entre Lorient et Troyes, le Havre AC est solide 2e. Les Normands sont la seule équipe encore invaincue du championnat avec quatre victoires et quatre nuls. 
Avec l'expérimenté Paul Le Guen aux commandes, les Haut-Normands peuvent également mettre la pression sur les Bretons à la faveur d'un match à domicile contre Châteauroux. Meilleure attaque du championnat, le HAC s'appuiera encore sur la sensation de la saison, le Zimbabwéen Tino Kadewere, qui a inscrit 10 des 16 buts des Ciel et Marine.
PREMIÈRE POUR MARVIN MARTIN AVEC CHAMBLY ?
Alors qu'il accueille Lorient, le FC Chambly Oise vient de perdre contre l'AJ Auxerre (4-1) et l'AS Nancy Lorraine (3-0) alors que sa défense avait été imperméable lors des six premières journées. Le promu s'est en tout cas renforcé cette semaine avec l'arrivée de Marvin Martin qui, à 31 ans, tentera de prouver qu'il lui reste quelque chose de ses belles années, lui qui a connu ses heures de gloire en 2011 et 2012 avec 15 sélections en équipe de France.
Autre prétendant à la montée, le RC Lens, 7e, accueillera samedi la lanterne rouge, le Paris FC. Les Nordistes restent sur deux victoires de rang avant de jouer le club de la capitale. « Ils ont perdu beaucoup de joueurs importants mais, malgré ça, ils ont été capables de faire match nul au Havre en étant réduit à 10. [...] Ce sera une équipe difficile à manoeuvrer », a estimé le technicien lensois Philippe Montanier.
Les deux anciens pensionnaires de Ligue 1 Conforama que sont le SM Caen, 16e, et l'EA Guingamp, 14e, essaieront tous deux de s'éloigner de la dangereuse zone rouge. Les Normands se déplacent à Grenoble vendredi tandis que les Bretons reçoivent Le Mans FC lundi.
 
Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.