Trophee Ligue 2
Actualité

L'ESTAC creuse l'écart sur Ajaccio et remercie Gallon

Publié le 21/12/2019 à 15:45 - LFP

Partager

En clôture de cette 19e journée de Domino's Ligue 2, l'ESTAC Troyes s'est imposé 2-1 dans le choc face à l'AC Ajaccio et réalise une très bonne opération.

ESTAC Troyes - AC Ajaccio : 2 - 1

Un miracle signé Gallon. Dans ce duel de prétendants à la Ligue 1 Conforama qui clôturait la 19e journée de Domino’s Ligue 2 ce samedi après-midi au stade de l’Aube, l’ESTAC Troyes s'est imposé in extremis face à l'AC Ajaccio grâce notamment à une superbe parade du gardien troyen au bout du temps additionnel (2-1). Avec cette victoire, l'ESTAC, 3e, revient à un point de Lorient, 2e, et à 2 longueurs du nouveau leader lensois tandis que l'ACA, 4e, pointe désormais à 5 points du podium.

Encore Kouyaté

Dans ce dernier choc de l’année 2019 en Domino’s Ligue 2, ce sont les joueurs de l’AC Ajaccio qui portent en premier le danger sur la cage adverse. Sur coup franc à l’entrée de la surface, Cavalli distille un très bon ballon que les Troyens dégagent difficilement (2e). Les Corses mettent une très grosse pression sur les locaux qui ne sont dangereux que sur les rares contres dont ils bénéficient (9e, 13e). Coupable d’une perte de balle au milieu de terrain, El Hajjam laisse Matteo Tramoni partir seul au but mais le jeune Corse est rattrapé par un magnifique tacle de Giraudon (19e).

Après 25 premières minutes compliquées, l’ESTAC se porte enfin à l’attaque du but corse. Bien servi dans l’axe, Chris Bedia slalome dans la surface de l’ACA mais sa frappe écrasée ne surprend pas Leroy (25e). Dans la foulée, les hommes d’Olivier Pantaloni se procurent un corner très bien tiré par Qazim Laci, obligeant Gallon a dégager en catastrophe (28e). Alors que la rencontre se tend, les Ajacciens poussent dans les 5 dernières minutes pour ouvrir la marque. Sur un bon centre de Laci, la tête plongeante de Bayala ne trouve pas le cadre (40e). A quelques secondes de la pause, Kiki Kouyaté place sa tête sur corner et trompe Leroy (1-0, 45+1e). Déjà le 6e but de la saison toutes compétitions confondues pour le défenseur goleador.

L'ESTAC au forceps

Forts de leur but inscrit juste avant la mi-temps, les Troyens démarrent la seconde période pied au plancher. Kouyaté, encore lui, sur corner (47e), puis Raveloson de l’extérieur de la surface (50e) obligent Leroy à faire des miracles. Dominants en première période, les Corses subissent désormais le pressing adverse et commettent de plus en plus d’erreurs dans les relances. L’ESTAC est transfiguré et continue de faire mal à l’arrière-garde de l’ACA. Sur un bon dégagement, Gallon prend tout le bloc corse à revers et sert Bedia parfaitement. Le buteur troyen manque son face à face avec Leroy (64e). Deux minutes plus tard, le même Chris Bedia perd un nouveau duel face au gardien corse et manque l’occasion de faire le break pour l’ESTAC.

Désireux de se mettre à l’abri dans cette fin de rencontre, Troyes continue de pousser. De l’extérieur de la surface, Barthelmé cadre sa tentative et oblige Leroy à concéder le corner (71e). Dominateurs, les joueurs de Laurent Batlles continue de se procurer des occasions. Bedia tente de lober Leroy mais perd une nouvelle fois son duel (77e). L’ESTAC ne parvient pas à faire le break et se fait surprendre dans les 10 dernières minutes. Sur une remise de Bayala dans la surface, Gaëtan Courtet fusille Gallon à bout portant et égalise (1-1, 82e). En toute fin de rencontre, après un accrochage sur corner, l'ESTAC obtient un pénalty que Florian Tardieu transforme, offrant la victoire à l’ESTAC Troyes (2-1, 90e). Dans le temps additionnel, après une touche longue, Courtet a l'occasion d'égaliser d'une belle volée claquée mais Gallon sauve son équipe de la main droite (90+5e). Avec cette victoire, l'ESTAC prend 5 points d'avance sur son adversaire du soir.

Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.