Actualité

Dunkerque : Blanchard nommé directeur de la recherche et du développement

Publié le 25/05/2020 à 16:30 - NM

Partager

Dans l’optique de la saison prochaine en Domino’s Ligue 2, l’USL Dunkerque se réorganise à tous les étages. Après l’arrivée de Fabien Mercadal au poste d’entraîneur, Jocelyn Blanchard a été intronisé au poste de directeur de la recherche et du développement.

Promu en Domino’s Ligue 2, l’USL Dunkerque se structure. Si le président Jean-Pierre Scouarnec avait dévoilé l’information quelques semaines plus tôt à beIN SPORTS, l’arrivée de Jocelyn Blanchard comme directeur de la recherche et du développement a été officialisé vendredi au cours d’une conférence de presse pour présenter la nouvelle organisation du club. Au sein de ce nouvel organigramme, Edwin Pindi, par le passé secrétaire général, devient directeur général du club.

Milieu de terrain lensois entre 1999 et 2003, Jocelyn Blanchard a également été directeur sportif du club sang et or à deux reprises, entre 2011 et 2017. L’ancien joueur du FC Metz ou encore de la Juventus revient dans son club formateur, où il a signé un premier contrat à 18 ans : « J’ai un attachement particulier pour ce club et cette ville où j’ai passé pas mal d’années. J’avais toujours dit que je reviendrai lorsque Dunkerque retrouverait le monde professionnel. »

« Garder notre esprit amateur et dunkerquois »

Il a ainsi dévoilé ses ambitions : « Beaucoup de choses ont été faites depuis 25 ans. On souhaite bâtir un projet pour rester à cet échelon, mais pas n’importe comment. On a la prétention de dire qu’on veut être un club différent, dans sa philosophie sportive et dans sa gestion au quotidien. Il faut garder notre esprit amateur et dunkerquois. C’est celui-là qui va nous faire prendre du plaisir et passer quelques tempêtes. »

Avant de développer : « On veut travailler pour donner des émotions aux gens, on veut travailler pour donner la chance à des jeunes de pouvoir progresser. Les résultats sont importants et la priorité sera de se maintenir et de rester dans cette division à moyen terme, mais on a surtout comme projet de bâtir ce club en s’appuyant sur les clubs amateurs. C’est important de redevenir le phare dunkerquois, mais pas en écrasant les autres. C’est une belle aventure qui s’offre à moi. »

« Développer la post-formation »

Formé à l’USL Dunkerque, où il a évolué entre 1991 et 1995, le nouvel homme fort du club a détaillé ce qu’il souhaite mettre en place au sein de la formation. « L’équipe première est un gros objectif, mais ma présence ici est aussi liée à la construction du projet du club, à partir de l’école de foot. L’équipe première est la locomotive qui va nous amener à continuer notre route, mais il y a de grandes choses à faire chez les jeunes. On a l’ambition de faire un centre de formation, mais on ne le fera que lorsqu’on sentira qu’on est capable de rester à ce niveau-là. Ce que l’on va développer immédiatement, c’est la post-formation. On va créer un groupe de jeunes joueurs, de 18 à 23 ans environ, passés à travers les mailles du filet sans avoir eu la chance d’avoir eu un contrat professionnel, mais en qui l’on croit pour être les futurs joueurs de l’équipe professionnelle. »