Paul Le Guen (Le Havre)
Actualité

Le Havre : Paul Le Guen évoque le mercato

Publié le 23/06/2020 à 12h15 - NM

Partager

Le Havre a retrouvé le chemin de l’entraînement lundi, l’occasion pour Paul Le Guen d’évoquer les contours de l’effectif du HAC en conférence de presse.

Depuis l’ouverture de mercato franco-français, Le Havre se montre actif et est parvenu à décrocher la signature de Pierre Gibaud, Nolan Mbemba et plus récemment Quentin Cornette. « On a recruté trois joueurs que l’on voulait vraiment, s’est réjoui Paul Le Guen. Ce recrutement correspond à des besoins, je trouve que ça complète bien notre effectif. Je suis vraiment content qu’on ait réalisé ces trois signatures. » Très heureux d’entamer la préparation de la future saison et de retrouver ses joueurs, l’entraîneur de 56 ans a précisé le secteur qu’il souhaite encore renforcer : « Il faudrait encore un ou deux joueurs offensifs ».

Constituer une attaque plus équilibrée

Orphelin de Tino Kadewere, sacré meilleur buteur de Domino’s Ligue 2, parti à l’OL, l’ancien coach du Paris Saint-Germain veut faire évoluer la manière d’attaquer de son équipe. « Il nous faut un potentiel offensif plus équilibré, a-t-il observé. L’année dernière, on avait Tino qui était un joueur clairement au-dessus. Ce qui serait intéressant, c’est d’équilibrer ce potentiel offensif, on y travaille. » Point d’ancrage de ce nouveau projet de jeu, l’arrivée de l’ailier Quentin Cornette en provenance d’Amiens sur lequel le technicien semble beaucoup compter. « C’est un excentré qui joue plutôt côté droit mais qui peut jouer côté gauche. Il a eu des pépins physiques, il ne faut pas le cacher, il y a deux-trois ans, mais l’année dernière il a retrouvé l’intégralité de ses moyens. Il peut nous apporter des choses qui nous ont manqué : de la vitesse et du dynamisme. Je voulais ce type de joueur. »

Avoir de l'expérience derrière

Outre le secteur offensif, Le Havre a également renforcé sa ligne défensive avec l’arrivée de Pierre Gibaud. Un élément recruté pour une raison bien précise. « Son expérience de la Ligue 2 a joué dans son arrivée, a avoué Paul Le Guen. C’est un joueur qui doit avoir une soixante de matchs sur les deux dernières saisons (49 matchs). Sachant que notre groupe comporte beaucoup de jeunes, c’était important d’apporter un peu d’expérience avec un joueur rodé à la Ligue 2, surtout en défense. »