Mickaël Le Bihan (AJA) et Baptiste Guillaume (VAFC)
J12

Duel au sommet entre Grenoble et le Paris FC, l’AJA veut confirmer

Publié le 27/11/2020 à 14:00 - LFP avec AFP

Partager

Toujours leader de Ligue 2 BKT, le Paris FC se déplace sur la pelouse du Grenoble Foot 38 et espère rebondir après son revers contre l’AJA. De son côté, la formation de Jean-Marc Furlan veut justement confirmer avec la réception du Valenciennes FC à l’occasion de cette 12e journée de championnat.

Grenoble - Paris FC : le dauphin, monté sur la deuxième marche du podium à la faveur d'un succès mardi sur l’AS Nancy-Lorraine en match en retard de la 8e journée, reçoit le leader, contrarié samedi dernier, dans le choc au sommet de la 12e journée de Ligue 2 BKT programmé samedi à 15h. L'occasion est belle pour le Grenoble Foot 38, qui reste sur quatre victoires, de combler une partie des quatre points de retard qu'il compte sur l'équipe de René Girard, qui vient de subir après cinq succès de suite un sérieux coup d'arrêt face à l’AJ Auxerre, vainqueur 3-0 à Charléty.

« Aujourd’hui, on a 25 points, je ne crois pas qu’il faille tout remettre en question. On est passé à côté, ça fait partie du métier, il faut réagir le plus rapidement possible. Et quoi de mieux que d’affronter le second ? Ce sera à nous de nous réveiller », a souligné René Girard. Pour ce choc, le technicien pourra compter sur la présence de Marvin Gakpa, le retour de suspension d’Ali Abdi ou encore celui de blessure de Gaëtan Belaud. En revanche, Gaëtan Laura ne sera toujours pas disponible.

L’AJA veut confirmer, Toulouse espère se relancer

Le Stade Malherbe Caen, 3e, qui reste sur une victoire chez son voisin du Havre AC, tentera de rester dans la course en recevant le mal classé Châteauroux, 16e avec un seul point d'avance sur la place de barragiste. L’AJ Auxerre, de son côté, au pied du podium, voudra confirmer sa bonne forme du moment devant Valenciennes au stade Abbé-Deschamps. Birama Touré et Kévin Fortuné seront absents dans les rangs de l’AJA, a annoncé Jean-Marc Furlan qui voit cette rencontre comme « un challenge très intéressant face à une équipe qui défend bien ».

Dans un duel entre deux équipes du top 10, le Toulouse FC, 8e, accueille les Chamois Niortais, 7es. Battus par l’USL Dunkerque samedi dernier, les joueurs de Sébastien Desabre voudront repartir de l’avant. Idem pour les joueurs du TFC, qui restent sur une défaite contre le Valenciennes FC (4-5) et un nul à Chambly (1-1). « L'équipe des Chamois Niortais est l'une des surprises du début de saison mais elle n'a pas volé ses points ! Durant la préparation estivale, nous avions déjà senti une équipe qui allait tenir la route, qui allait être difficile à battre », a déclaré Patrice Garande, avant d’ajouter : « Il faut recréer une dynamique et retrouver le chemin de la victoire. Il faut retrouver ce niveau d'exigence, ce petit truc en plus en termes d'attitude que l'on a un peu perdu je trouve. »

Sochaux, réveil attendu

Dans le Doubs, le FC Sochaux-Montbéliard vit un passage compliqué après un début de saison canon. L’entraîneur du FCSM, Omar Daf, l’avoue : « J'ai conscience que la situation est difficile mais ne nous trompons pas d'objectif, nous sommes dans les clous de ce qui a été fixé, c'est pour ça qu'on travaille tous les jours. On veut réenclencher la machine et retrouver la victoire à Bonal. » Cette réception d’un Havre AC revanchard après un derby perdu s’annonce passionnante.

En bas de tableau, le déplacement de la lanterne rouge Chambly à Ajaccio, 17e, revêt déjà un enjeu capital en vue du maintien. « C’est une semaine à trois matchs. Le premier donne le ton. Ce n’est pas le plus facile car Ajaccio revient bien et a fait forte impression lundi à Guingamp », a avoué Bruno Luzi. Dans le nord, l’USL Dunkerque va retrouver le Pau FC dans un match des promus. Si tout va pour le mieux pour les joueurs de Fabien Mercadal, 9es, c’est un peu plus compliqué pour ceux de Didier Tholot, 19es avec 9 points. Un succès serait le bienvenu.