J18

Grenoble et Troyes toujours à la lutte, Toulouse à l’affût

Publié le 04/01/2021 à 14:00 - AFP

Partager

A l’occasion de la 18e journée de Ligue 2 BKT mardi soir, la lutte à distance entre le Grenoble Foot 38, leader, et l’ESTAC Troyes, deuxième, s’annonce toujours aussi passionnante. Les Isérois ont la lourde tâche de se déplacer à Clermont, alors que les Troyens reçoivent Châteauroux.

C’est reparti. Après une courte trêve hivernale, les pensionnaires de Ligue 2 BKT se retrouvent mardi soir (20h) lors de la 18e journée de Ligue 2 BKT. Le leader Grenoble effectue un déplacement périlleux à Clermont alors que Troyes, son dauphin à égalité de points (34), sera le grandissime favori à domicile face à Châteauroux.

Le Clermont Foot 63 (6e, 30 pts) n'a été défait qu'une seule fois cette saison, par l’AC Ajaccio (2-0), à la 8e journée. Invaincus à domicile, les Grenoblois de Philippe Hinschberger, qui comptent 34 points, ont en revanche déjà perdu trois rencontres à l'extérieur cette saison.

C'est aussi le cas des Troyens, battus à Grenoble (2-0) juste avant la trêve, mais ceux-ci reçoivent des Castelroussins à la peine, dirigés par leur nouvel entraîneur Benoît Cauet. Si la lanterne rouge (13 points), en passe d'être vendue à un investisseur saoudien, a déjà concédé dix défaites cette saison, elle ne se situe toutefois qu'à un point du premier non-barragiste, l’AS Nancy-Lorraine.

Les Nancéiens se déplacent eux à Valenciennes (11e, 21 pts). Leur dernière victoire remonte au 31 octobre lors de la 9e journée, contre Châteauroux (2-1). Toujours en bas du classement, le Pau FC (18e, 14 pts) a l'occasion de sortir de la zone rouge en cas de succès à Ajaccio (14e, 18 pts).

Le Paris FC doit confirmer à Toulouse, Caen veut stopper Auxerre

En haut de tableau, l'affiche de cette journée oppose le Toulouse FC (3e, 32 pts) au Paris FC (5e, 31 pts), qui espère être reparti de l'avant après avoir défait Guingamp (3-2) lors de la 17e journée, sa seule victoire au cours des sept derniers matchs. Après une belle première partie de saison, Pascal Garande ne veut plus se cacher : « Il y a une effervescence normale, méritée. Il faut l'assumer. Nous sommes à une place conforme à nos possibilités. Maintenant, une deuxième partie de saison commence. »

Anciens pensionnaires de Ligue 1 Uber Eats, l’AJ Auxerre (4e, 31 pts) et le SM Caen (7e, 26 pts) espèrent toujours se mêler à la bataille pour la montée jusqu'à la fin de saison. « Il faudra compter sur nous pour cette deuxième partie de championnat », a d’ores et déjà prévenu Pascal Dupraz. Mais pour ce choc, il sera privé de Yacine Bammou, Anthony Gonçalves et Caleb Zady Sery, forfaits.

Alors que le cap de la mi-championnat n'a pas été franchi, le FC Sochaux-Montbéliard (8e, 24 pts) entend démontrer qu'il a encore des ambitions contre un adversaire du ventre mou, l’USL Dunkerque (12e, 20 pts). En panne de résultats, l’EA Guingamp (15e, 16 pts), qui reçoit l’Amiens SC (10e, 23 pts), cherche-lui à s'éloigner de la zone rouge.

Le FC Chambly Oise (16e, 16 pts), qui a remporté ses trois succès de la saison à la maison, se doit d'obtenir un résultat contre Le Havre (13e, 20 pts). Enfin, avant-dernier avec 14 points au compteur, Rodez accueille Niort (9e, 24 pts), qui n'a jamais ramené de nul d'un déplacement cette saison en huit rencontres.