Les joueurs de Rodez en pleine pause fraîcheur l'an dernier.
Actualité

« Pause fraîcheur » : Mode d’emploi

Publié le 22/07/2021 à 15:15 - LFP

Partager

La pause fraîcheur a été mise en place par la FIFA en 2014. Rappel de son fonctionnement en Ligue 2 BKT.

Alors que la saison de Ligue 2 BKT a repris au cœur de l'été, les rencontres de la 4e journée pourraient bien donner lieu à quelques pauses fraîcheur. Mais quel est le fonctionnement ? Lorsque la température est d'au moins 32 degrés pendant une rencontre, l'arbitre fait application du « water break » : une interruption de match destinée à l'hydratation des joueurs. En règle générale, ces pauses ont lieu vers la 25e minute de la première période et vers la 70e minute du match. Lorsque les conditions de jeu réclament une pause fraîcheur, l'arbitre communique en ce sens auprès des deux équipes avant le coup d'envoi.

La durée de l'interruption est limitée à 2 minutes entre l’arrêt du jeu par l’arbitre et la reprise officielle de la rencontre. Les arbitres, comme le chronométrage du stade, s'interdisent de stopper le minutage de la période. Ce temps d'arrêt spécifique de 2 minutes est ajouté au temps additionnel à la fin de chaque période. Si la température vient à devenir plus clémente en deuxième période, l’arbitre, en accord avec les deux équipes, peut s’abstenir d’effectuer une nouvelle pause.