Play-offs

Play-offs 2 : Une affiche Auxerre-Sochaux

Publié le 17/05/2022 à 22:58 - LFP

Partager

Vainqueur du Paris FC mardi lors des Play-offs 1 (1-2), le FC Sochaux-Montbéliard affrontera l’AJ Auxerre vendredi à l’occasion des Play-offs 2.

Grâce à un bijou de Maxime Do Couto Teixeira dans le temps additionnel, le FC Sochaux-Montbéliard est venu à bout du Paris FC ce mardi soir à Charléty (1-2). Une victoire dans les Play-offs 1 qui donne le droit aux Lionceaux de se déplacer vendredi soir sur la pelouse de l’AJ Auxerre, 3e de Ligue 2 BKT, et qui recevra à l’occasion de ces Play-offs 2. Le vainqueur de cette rencontre affrontera ensuite le 18e de Ligue 1 Uber Eats lors des Barrages qui se dérouleront le jeudi 26 mai et le dimanche 29 mai.

Deux pénaltys manqués par le PFC

Si le FC Sochaux-Montbéliard a fini par remporter son duel face au Paris FC, ce sont les joueurs de la capitale qui ont fait forte impression en début de rencontre. Après moins de deux minutes de jeu, ils obtiennent un pénalty sur une main de Diedhiou mais Moustapha Name le manque, croisant trop sa frappe et tirant à côté (4e). Pas abattu, le PFC ne tarde pas à ouvrir le score par Mahame Siby de près, à la conclusion d’un centre de Gory (1-0, 8e). Nouveau pénalty pour Paris après un accrochage sur Miguel Alfarela, qui se présente lui-même face à Prévot mais imite Name, en le ratant exactement de la même manière (14e). Les choses se compliquent pour les joueurs de Thierry Laurey avec le second carton jaune, synonyme d’expulsion, reçu par Moustapha Name (43e). Juste avant le retour aux vestiaires, Weissbeck lance Steve Ambri qui marque au premier poteau malgré un angle compliqué (1-1, 45e+1).

Au terme d’une seconde période sans beaucoup d’occasions, les hommes d’Omar Daf évitent la prolongation sur un contre dans le temps additionnel. Servi sur la gauche, Maxime Do Couto Teixeira repique sur sa droite avant d’envelopper une frappe à l’entrée de la surface. Dans la lucarne d’un Vincent Demarconnay impuissant (1-2, 90e+2). Les Sochaliens exultent avant d’aller célébrer devant les supporters doubistes présents à Charléty. Avant certainement de leur donner rendez-vous à l’Abbé-Deschamps vendredi !