Gaëtan Poussin (Girondins de Bordeaux).
J3

Bordeaux veut confirmer, Saint-Etienne veut positiver

Bordeaux veut confirmer, Saint-Etienne veut positiver

J3
Publié le 12/08 à 15H49 - AFP

Partager

A l’occasion de la 3e journée de Ligue 2 BKT, les Girondins de Bordeaux veulent enchaîner un deuxième succès de suite, tandis que l’AS Saint-Etienne espère retrouver le goût du succès. Tour d’horizon des différents enjeux.

Les Girondins de Bordeaux pour confirmer leur bon début de saison, l’AS Saint-Etienne pour délaisser la place de lanterne rouge et passer dans le positif : deux des principales attractions de Ligue 2 BKT veulent se rassurer lors de la 3e journée programmée de samedi à lundi. Les Girondins, séduisants vainqueurs à Rodez (3-0) samedi dernier après un nul vierge inaugural face à Valenciennes, affrontent Niort samedi à domicile avec l'espoir de s'installer durablement en haut de tableau.

Ce match, qui sera arbitré par l'ancien joueur Gaël Angoula, se déroulera pour les hommes de David Guion avec un effectif toujours en cours de reconstruction alors que la masse salariale du club est encadrée cette saison par la DNCG. Dans le haut du classement, Bordeaux (3e) aura un œil sur les résultats de l’EA Guingamp et du SM Caen, seules formations à compter le maximum de points (6) après deux journées.

L’ASSE veut retrouver le positif

Samedi, en ouverture de cette troisième journée (15h), Guingamp accueille le Paris FC, alors que Caen se déplace à Dijon. A l'autre extrémité du classement, l’AS Saint-Etienne ambitionne de délaisser son bonnet d'âne en visant un premier succès cette saison, à Quevilly, lundi soir. Les Verts sont déjà sous forte pression après un départ manqué - une défaite à Dijon et un nul 1-1 face à Nîmes.

Pénalisés de trois points au terme de la saison 2021/2022 pour des incidents au stade Geoffroy-Guichard, les Stéphanois affichent toujours un bilan comptable négatif (-2 pts). Pour « positiver », il faudra donc gagner samedi. « Nous essayons de construire quelque chose, ce n'est pas facile. Il faut enlever dès que possible les points négatifs qui nous ont été infligés », avait déclaré il y a huit jours l'entraîneur Laurent Batlles.