Yoane Wissa (FC Lorient) et Adrian Grbić (Clermont Foot 63)
J25

Lorient-Clermont : Yoane Wissa et Adrian Grbic décryptés

Publié le 13/02/2020 à 12:14 - LFP

Partager

Le choc de la 25e journée de Domino’s Ligue 2 qui oppose le leader, Lorient, à Clermont, 4e, samedi verra le duel entre deux des trois attaquants les plus prolifiques du championnat : Yoane Wissa et Adrian Grbic.

Seul le Havrais Tino Kadewere fait mieux qu’eux. Eux ? Adrian Grbic et Yoane Wissa. L’attaquant clermontois et son homologue lorientais suivent de près l’international zimbabwéen et ses 18 buts en championnat puisqu’ils ont respectivement scoré 16 et 15 fois. De quoi compléter le podium du classement des buteurs de Domino’s Ligue 2. De quoi offrir un duel de haute volée aux spectateurs du Moustoir samedi alors que le FC Lorient, leader du championnat, reçoit le Clermont Foot, 4e, dans le choc de la 25e journée. Tous deux âgés de 23 ans, Yoane Wissa et Adrian Grbic réalisent la meilleure saison de leur jeune carrière.

Wissa cadre plus, Grbic a besoin de moins d’occasions

Il est facile de dresser des parallèles entre Wissa et Grbic. Tous deux âgés de 23 ans, les deux attaquants réalisent la meilleure saison de leur carrière. Arrivé l’été dernier du SCR Altach, en première division autrichienne, Adrian Grbic n’avait jamais été aussi prolifique. Il avait marqué 4 buts en championnat la saison dernière. Un total légèrement inférieur à celui de Yoane Wissa en 2018/2019 (6 buts en 36 matchs de Domino’s Ligue 2 avec Lorient). Tous les deux buteurs lors de 12 matchs de championnat cette saison, Grbic et Wissa convertissent environ un quart de leurs tentatives en but (24,2% et 26,3%).

L’attaquant international Espoirs autrichien de Clermont tente plus sa chance que Yoane Wissa puisqu’il a tiré 66 fois en 22 matchs là où le Lorientais totalise 57 tirs en 24 matchs. Des chiffres qui peuvent notamment s’expliquer par la position plus axiale de Grbic alors que Wissa doit souvent partir de l’aile gauche. Ce dernier est le joueur de Domino’s Ligue 2 qui cadre le plus cette saison (33 tirs), juste devant… Adrian Grbic (32 tirs). Yoane Wissa se procure plus d’occasions que Grbic (26 contre 21) mais marque davantage dans le jeu.

En revanche, le Clermontois a eu besoin de moins d’occasions pour marquer que Wissa (21 pour 16 buts contre 26 pour 15 buts). Et si le Lorientais est plus efficace dans le jeu, Grbic a une autre arme : une force de frappe sur coup de pied arrêté. Yoane Wissa a ainsi marqué 14 de ses 15 buts dans le jeu (un pénalty transformé), convertissant 57,7% de ses occasions en but. Sur ses 16 buts, Adrian Grbic en a, lui, mis 9 dans le jeu, convertissant au total 76,2% de ses occasions. Il a transformé 4 pénaltys et marqué 3 fois sur coup franc direct.

Wissa longtemps porte-bonheur, Grbic plus passeur

Adrian Grbic pèse 53% des buts marqués par le CF63 en championnat (16 buts sur un total de 30). Le FC Lorient est moins « Wissa dépendant » puisque le Franco-congolais a marqué 35% des buts des Merlus (15 sur 43). L’attaquant lorientais se montre un peu plus à l’aise à l’extérieur où il a mis 10 de ses 15 buts dont notamment 3 doublés. L’attaquant clermontois présente un bilan plus équilibré même s’il fait davantage trembler les filets à domicile : 9 fois contre 7 fois à l’extérieur. Enfin, Grbic se montre un peu plus passeur que Wissa. Si les deux joueurs ont chacun délivré 2 passes décisives, le Clermontois a davantage réussi à mettre ses partenaires en situation de frappe. Grbic a donné 22 passes amenant un tir contre 17 à Wissa.

A chaque fois que Yoane Wissa marque, le FC Lorient s’impose. Enfin presque. Cette règle qui valait depuis le début de la saison a connu une exception le week-end dernier. Buteur sur la pelouse de l’EA Guingamp samedi, Wissa n’a pu empêcher les Merlus de s’incliner (2-1). Une nouveauté puisque les 11 premiers matchs lors desquels Wissa avait marqué s’étaient terminés par une victoire lorientaise. Comme l’ex-Angevin ou Ajaccien, Adrian Grbic a marqué lors de 12 rencontres cette saison. Des matchs lors desquels le CF63 n’a jamais connu la défaite (6 victoires, 6 nuls).