Hamza Sakhi et Mickaël Barreto (AJ Auxerre)
Actualité

L'AJ Auxerre impose son jeu

Publié le 04/03/2020 à 15:58 - N.M

Partager

Dixième de Domino’s Ligue 2, l’AJ Auxerre intègre doucement la philosophie de jeu de Jean-Marc Furlan au fil des semaines. Les Bourguignons affichent le pourcentage le plus élevé de possession depuis le début de l’exercice.

« Le plus simple dans le football, c’est de défendre et de contrer. Le plus dur, c’est d’être capable d’imposer son jeu à l’adversaire, d’avoir la possession et ne pas prendre de contre. Mais cela prend du temps », nous confiait l’entraîneur de l’AJ Auxerre, Jean-Marc Furlan, en septembre dernier. Une philosophie de jeu qu’il est, au fil des semaines, en train de mettre en place, tel un bâtisseur comme il l’a déjà prouvé du côté du Stade Brestois 29. Preuve en est, dixième au classement de Domino’s Ligue 2, l’AJA est l’équipe avec le pourcentage de possession le plus élevé depuis le début du championnat : 54,7%, devant le Clermont Foot (54,1%). Une statistique à l’image de la victoire (3-1) du groupe auxerrois, vendredi dernier, face au Chamois Niortais (56,8% de possession).

Même modèle que Clermont

Et ce style de jeu, l’AJA arrive aussi bien à l’imposer à domicile (54,8%) qu’à l’extérieur (54,5%). Mais cette maîtrise n’est, pour le moment, pas forcément récompensée. Les Auxerrois sont septièmes à domicile (5v, 7n et 2d) et quatorzièmes à l’extérieur (3v, 3n et 7d). « Chacun a sa philosophie, tu peux laisser le ballon à l’adversaire et fonctionner exclusivement en contre-attaque », nous soulignait l’entraîneur de 62 ans. A Clermont, Pascal Gastien partage une vision du football similaire, et son équipe affiche logiquement des statistiques équivalentes. Le CF63 a la meilleure maîtrise du ballon à domicile (56,5%) et la troisième à l’extérieur (51,9%). A la tête du club depuis septembre 2017, Gastien a eu davantage de temps pour faire intégrer son « logiciel » à ses joueurs qui se montrent plus juste. Les Clermontois effectuent en moyenne 564,5 passes par match avec un taux de 82,5 % de réussies alors que les Auxerrois sont légèrement moins précis, 541 passes avec un ratio de 81,1%. Et cela se traduit également par de meilleurs résultats puisque Clermont est cinquième de Domino's Ligue 2.

Sakhi et Barreto, éléments clés

Mais qu’on ne s’y trompe pas, la formation de Jean-Marc Furlan ne se contente pas de jouer à la baballe. C’est tout simplement, l’équipe qui effectue le plus de passes par match dans le dernier tiers du terrain (105,3), loin devant l’ESTAC (86,7). « Les joueurs de couloirs sont très importants dans le cœur du jeu pour avoir la possession du ballon et influencer le jeu, nous révélait Furlan. Je leur demande de beaucoup permuter pour être des meneurs. » Avec la présence d’Hamza Sakhi et Michaël Barreto dans son effectif, il est pour le moins servi. Les deux joueurs, aidés par un bloc-équipe positionné haut, contribuent grandement à ces enchaînements de passes dans le camp adverse. Hamza Sakhi est le joueur du championnat qui distribue le plus de passes dans le dernier tiers : 408 (17 par matchs) derrière… Michaël Barreto : 387 (16,1). Petit à petit, Jean-Marc Furlan est donc bel et bien en train d’imposer sa patte à l’AJ Auxerre. « A Brest, nous avons mis plus de deux ans et demi pour devenir quasiment imbattables, en ayant ce jeu-là. » Vivement la suite alors…