Fermose Mendy (Amiens SC) et Lassine Sinayoko (AJ Auxerre).
Actualité

Les nations les plus représentées en Ligue 2 BKT

Publié le 09/09/2021 à 15:41 - LFP

Partager

Quels sont les nationalités sportives les plus représentées ? Quel club est le plus cosmopolite ? Découvrez comment sont constitués les effectifs cette saison en Ligue 2 BKT.

51. C’est le nombre de nationalités sportives présentes cette saison en Ligue 2 BKT. Pépinière de talents depuis de nombreuses années pour les clubs français, le continent africain est particulièrement mis en avant. Avec le Sénégal, le Cameroun, le Mali, l’Algérie, la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Bénin, le Burkina Faso, le RD Congo et la Tunisie, il compte 10 des 12 nations les plus représentées au sein de l’antichambre de l’élite.

Comme en Ligue 1 Uber Eats, le Sénégal truste la première place avec 26 joueurs. Il est suivi par le Cameroun et ses 13 têtes d’affiche, alors que le Mali, l’Algérie, la Côte d’Ivoire et le Maroc se partagent la troisième place (9 joueurs). Seules deux nations parviennent à s’immiscer dans cette domination des pays d’Afrique : Haïti et la Guadeloupe. A noter que les premiers pourvoyeurs européens, en dehors de la France, sont la Suède et la Belgique (4 joueurs).

Nationalités sportives les plus présentes en Ligue 2 BKT (hors France) :
1. Sénégal : 26
2. Cameroun : 13
3. Mali : 9
-. Algérie : 9
-. Côte d'Ivoire : 9
-. Maroc : 9
7. Haïti : 7
-. Guadeloupe : 7
9. Bénin : 6
10. Burkina Faso : 5
-. RD Congo : 5
-. Tunisie : 5

Amiens, un vestiaire cosmopolite

Philippe Hinschberger doit composer avec un effectif riche en culture. A l’Amiens SC, ce ne sont pas moins de 13 nationalités sportives qui se côtoient quotidiennement pour un total de 17 joueurs étrangers. Le club picard est le champion de Ligue 2 BKT en la matière, alors qu’il totalise le moins de joueurs français dans ses rangs (12, à égalité avec le Toulouse FC). Après la communauté française, celle du Sénégal (3 joueurs : Formose Mendy, Aliou Badji, Amadou Ciss) est la plus forte dans les rangs amiénois.

Avec 12 nationalités différentes, le Toulouse FC possède le deuxième effectif le plus diversifié après celui de l’Amiens SC. Derrière son contingent de joueurs français (12), le TFC s’appuie sur plusieurs petites communautés : danoise (2 joueurs : Rasmus Nicolaisen et Mikkel Desler), néerlandaise (2 joueurs : Branco van den Boomen et Stijn Spierings) et camerounaise (2 joueurs : Steve Mvoué et Stéphane Zobo). A l’inverse, sept clubs ne comptent que six nationalités sportives différentes (Sochaux, Rodez, Dunkerque, Paris FC, Pau, Bastia, QRM).

À ce propos, le FC Sochaux-Montbéliard détient néanmoins la communauté étrangère la plus fournie pour un club de Ligue 2 BKT. En plus d’Omar Daf, ancien international des Lions de la Teranga, à la tête de l’équipe, le club du Doubs recueille quatre joueurs originaires du pays situé sur la côte ouest de l'Afrique, avec Abdallah Ndour, Christophe Diedhiou, Joseph Lopy et Ousseynou Thioune. Particularités intéressantes, Quevilly-Rouen recense dans ses troupes trois des sept haïtiens et Le Havre trois des neuf marocains de Ligue 2 BKT.

Nombre de nationalités sportives différentes par club :
1. Amiens SC : 13
2. Toulouse FC : 12
3. Dijon FCO : 11
-. Valenciennes FC : 11
-. AC Ajaccio : 11
-. SM Caen : 11
-. Grenoble Foot 38 : 11
8. EA Guingamp : 10
-. Nîmes Olympique : 10
10. AS Nancy Lorraine : 9
-. Le Havre : 9
12. AJ Auxerre : 8
13. Niort : 7
14. FC Sochaux-Montbéliard : 6
-. Rodez AF : 6
-. USL Dunkerque : 6
-. Paris FC : 6
-. Pau FC : 6
-. Quevilly-Rouen : 6
20. SC Bastia : 6