Actualité

Brahimi sur les traces de Kebbal à Dunkerque

Publié le 10/11/2021 à 12:48 - Stats Perform

Partager

La bonne série dunkerquoise au mois d’octobre a mis en lumière l’efficacité de Bilal Brahimi (21 ans), chargé de lancer les attaques et de semer le désordre dans les défenses adverses.

A l’image d’un Ilan Kebbal la saison dernière, Bilal Brahimi bluffe tout le monde du côté de l’USL Dunkerque. Preuve que cette pépite de 21 ans s’est affirmée, il a abandonné l’anonyme n°33 porté tout au long du début de saison pour hériter du n°17 floqué.

Le club nordiste a connu un mois d’octobre fructueux avec 10 points récoltés sur 12 possibles. Et s’il a pu compter sur l’expérience de Malik Tchokounté, c’est aussi la jeunesse et l’insouciance de Bilal Brahimi qui ont permis une telle réussite. Passeur décisif contre le SM Caen le 23 octobre (1-1) et auteur du seul but de la rencontre face au Havre AC, son ancien club où il évoluait en réserve, le natif de Villepinte a apporté sa pierre à l’édifice pour sortir l’USLD de la zone de relégation.

Depuis le début de la saison, le milieu offensif crée des brèches pour ses partenaires comme en témoignent ses 16 dernières passes avant un tir délivrées – un record pour un joueur dunkerquois lors du présent exercice.

Impliqué sur 4 buts cette saison

Vif et rapide, ce gaucher formé à Troyes n’hésite pas à percuter balle au pied et à semer la zizanie chez les défenseurs adverses. Il a déjà subi 23 fautes en championnat en 2021/22, obtenant 5 coups francs dans les 30 derniers mètres. Seul Malik Tchokounté (6) fait mieux dans ce domaine parmi les joueurs de l’USLD.

Pour sa première saison chez les professionnels, Bilal Brahimi a déjà contribué à 4 buts (2 buts, 2 passes décisives). Chez les joueurs nés en 2000 ou après, il n’est devancé dans ce classement que par le Toulousain Nathan N’Goumou (7 – 4 buts, 3 passes décisives).

Deuxième plus jeune joueur de l’USL Dunkerque à avoir évolué en Ligue 2 BKT cette saison (né le 28 mars 2000), Bilal Brahimi affiche 987 minutes de jeu en 13 rencontres disputées. Un temps de jeu conséquent qui en dit long sur l’importance prise par le jeune gaucher dans le onze de départ du club nordiste.

 

crédit photo : USLD