Le Niortais Moataz Zemzemi a établi le record de la plus grande distance parcourue sur un match cette saison.
Stats

Les meilleures performances athlétiques de la saison

Publié le 17/11/2021 à 17:20 - LFP

Partager

Distances parcourues, sprints… Découvrez les joueurs et les clubs qui ont réalisé les meilleures performances physiques depuis le début de la saison en Ligue 2 BKT.

Victor Lobry échappe aux Lionceaux. Déjà leader du classement de la distance parcourue lors de la précédente trêve internationale, le milieu offensif du Pau FC a poursuivi son marathon pour résister à ses poursuivants sochaliens. Avec 179,2 km parcourus sur les 15 premières journées de Ligue 2 BKT, le Palois dispose désormais d’une avance confortable (15 km) sur son premier poursuivant, Abdallah Ndour (164,2 km). Comme en octobre, les joueurs du FC Sochaux-Montbéliard sont présents en nombre devant puisque quatre Doubistes (Ndour, Weissbeck, Thioune et Mauricio) mènent la chasse derrière Lobry.


Très régulier, Lobry n’est pourtant pas le joueur de Ligue 2 BKT qui affiche la meilleure moyenne par rencontre. A ce petit jeu-là, c’est Mathieu Coutadeur qui s’illustre. Avec 12 km parcourus par match, l’expérimenté milieu de terrain de l’AC Ajaccio domine la concurrence. Il devance de peu Lobry (11,9 km par match), puis Gaétan Weissbeck (11,6 km par match).


Moataz Zemzemi bat son propre record

Un joueur s’est particulièrement illustré entre les deux trêves internationales, c'est-à-dire entre les 12e et 15e journées. Moataz Zemzemi a fait parler ses qualités physiques sur la période. Avec 52,7 km, il est le joueur qui a le plus couru devant Tom Ducrocq (SC Bastia, 50,7 km) et Victor Lobry (50,1 km). Il a également affiché la meilleure moyenne par rencontre en abattant 13,2 km par match. Et il s’est permis le luxe de battre le record sur une rencontre cette saison – qu’il détenait déjà – en avalant 14,1 km face au Rodez AF lors de la 13e journée. Impressionnant, le joueur des Chamois Niortais est l’auteur de 3 des 6 meilleures performances sur un match cette saison.

Les joueurs qui ont parcouru la plus grande distance sur un match :

1. Moataz Zemzemi (Niort, contre le Rodez AF) : 14,1 km
2. Moataz Zemzemi (Niort, contre le Paris FC) : 14 km
3. Bilal Brahimi (USL Dunkerque, contre le SC Bastia) : 13,7 km
-- Julien Ponceau (Nîmes, contre le SM Caen) : 13,7 km
5. Moataz Zemzemi (Niort, contre l’EA Guingamp) : 13,6 km
-- Lamine Fomba (Nîmes, contre Sochaux) : 13,6 km

Podium inchangé concernant les clubs

Du côté des clubs, c’est le statu quo en tête. Le SM Caen reste leader avec 1758,3 km parcourus après 15 journées, avec le FC Sochaux-Montbéliard (1748,5 km) et l’AS Nancy Lorraine (1725 km) dans la roue. Aucun de ces trois clubs n’est cependant celui qui a réalisé la meilleure performance depuis la trêve internationale d’octobre. Portés notamment par les performances physiques de Zemzemi, les Chamois Niortais ont réalisé la meilleure marque avec 494 kilomètres abattus entre la 12e et la 15e journée, juste devant le SC Bastia (492 km).


Biron toujours roi des sprints, Ngoumou se replace

Auteur d’un superbe triplé juste avant la trêve, Mickaël Biron n’a pas perdu son activité en un mois. L’attaquant de l’AS Nancy Lorraine reste le joueur qui a réalisé le plus de sprints après 15 journées de Ligue 2 BKT, avec 314 courses. Son dauphin, Abdallah Ndour, se maintient bien avec 297 sprints, alors que son équipier au FCSM Aldo Kalulu gagne une place et s’installe sur le podium, avec 277 unités.

Révélation du Toulouse FC ces dernières semaines, Nathan Ngoumou (21 ans) fait quant à lui son apparition dans le Top 5. Le Violet a effectué 268 sprints, dont 113 entre les 12e et 15e journées. Personne n’a fait mieux sur la période s’étendant entre les deux trêves internationales, Ali Abdi (SM Caen) arrivant derrière avec 98 courses.


Le SM Caen dominateur

Les joueurs du SM Caen savent courir vite et longtemps. Déjà en tête en matière de distance parcourue, les Malherbistes dominent également toujours la concurrence au nombre de sprints. Les hommes de Stéphane Moulin en ont accumulé 2206 sur les 15 premières journées, soit 11 de plus que le Paris FC (2195) et 63 de plus que le FC Sochaux-Montbéliard (2143). Depuis la dernière trêve internationale, c’est l’EA Guingamp qui a effectué le plus d’accélérations. Sur les quatre journées qui ont été jouées sur la période, les Bretons ont réalisé 661 sprints, ce qui leur a permis de passer de la 13e à la 6e place de la catégorie.