Valentin Jacob (CNFC)
J22

Match fou entre Niort et le Paris FC

Publié le 31/01/2020 à 22h08 - LFP

Partager

Marquée par un triplé d’Ibrahim Sissoko, la 22e journée de Domino’s Ligue 2 a vu Niort et le Paris FC faire match nul vendredi soir (4-4). Clermont et Guingamp ont gagné, contrairement à Lens.

Match de folie à René-Gaillard. Dans la rencontre la plus spectaculaire de ce vendredi soir lors de la 22e Domino’s Ligue 2, les Chamois Niortais et le Paris FC se sont séparés dos à dos (4-4). En attendant le match de Lorient, Lens a fait match nul au Havre tandis que Clermont et Guingamp ont gagné.

Feu d’artifice à Niort

Le match de la soirée s’est donc déroulé à Niort où les locaux se sont fait rejoindre par le Paris FC au bout du temps additionnel (4-4). Dans ce match où l’écart a été d’un but maximum, Ibrahim Sissoko a inscrit un triplé avec notamment 2 buts sur pénalty. Chez les Parisiens, Romain Armand a signé un doublé mais a vu Quentin Braat repousser son pénalty dans les dernières minutes mais Ousmane Kanté a égalisé après 6 minutes de temps additionnel.

Alors que le leader Lorient joue à Sochaux samedi, le RC Lens, 2e, a fait match nul sur la pelouse du Havre AC (0-0). De son côté, l’AC Ajaccio, 3e avant cette 22ee journée, s’est fait surprendre à domicile par Châteauroux (0-1). Chez les équipes à la lutte pour la montée, l’ESTAC Troyes a également chuté devant son public, face à Grenoble (1-2). A l’inverse, Clermont a assuré à Gabriel-Montpied contre la lanterne rouge, l’US Orléans (3-1). Après le 16e but d’Adrian Grbic, sur pénalty, Jason Berthomier y est allé de son doublé.

Chevalier encore

Dans les autres rencontres du soir, l’EA Guingamp se replace en 8e position grâce à sa courte victoire contre l’AJ Auxerre (1-0). Un succès grâce à un pénalty transformé par Bryan Pelé en fin de match. Sur le même score, le SM Caen est allé chercher un succès précieux à Chambly grâce Caleb Zady Sery (0-1).

A noter enfin les nuls entre Le Mans et Nancy (1-1) comme entre Rodez et Valenciennes (1-1). L’occasion pour Teddy Chevalier d’égaliser tardivement sur pénalty. L’attaquant nordiste, auteur de son 11e but, pèse désormais 64,7% des buts de VA.