Diarra, au duel avec Diallo.
J25

Match fou entre Lens et Châteauroux !

Publié le 17/02/2020 à 23:00 - V.L

Partager

Dans une fin de rencontre complètement folle, Châteauroux a résisté au retour du RC Lens, pour le compte de la 25e journée (3-2), et réalisé une superbe opération dans le bas du tableau.

En clôture de la 25e journée de Domino’s Ligue 2 lundi, La Berrichonne de Châteauroux s’est offert un précieux succès dans la course au maintien en battant le RC Lens au terme d’un match spectaculaire. Alors qu’ils comptaient trois buts d’avance à l’entame des dix dernières minutes, malgré une bonne première période lensoise, les Castelroussins ont tremblé jusqu’au bout. Car les Sang et Or ont poussé dans les ultimes instants, après avoir frappé par deux fois avant la fin du temps réglementaire.

Les locaux commencent ce match par un coup dur. Revenu dans son club formateur en janvier, Gilles Sunu doit quitter ses partenaires dans les dix premières minutes sur blessure. Il est remplacé par Keny (7e). Un changement qui aura son importance dans un premier acte totalement maîtrisé par les Sang et Or jusqu’à la 40e minute. Les Lensois font le jeu sur la pelouse berrichonne, face à des Castelroussins bloqués dans leur moitié de terrain. Les joueurs du RCL confisquent le ballon et font courir leurs adversaires. Il faut cependant attendre la demi-heure de jeu pour assister à la première occasion de la partie. Jean prend la défense adverse de vitesse côté gauche avant de tirer dans un angle fermé. Fabri repousse sur Sotoca, mais l’attaquant glisse au moment de reprendre le ballon et tire à côté (31e). Malgré leur domination, les Artésiens ne se procurent pas d’autre occasion avant la pause, et concèdent même l’ouverture du score. Lancé sur la droite dans le dos de Haïdara, Cordoval centre à ras de terre. Le ballon échappe à l’arrière-garde lensoise et parvient jusqu’à Philippe Paulin Keny, qui n’a plus qu’à le pousser au fond des filets pour débloquer le tableau d’affichage (1-0, 40e).

 

 

Une fin de match folle

A la recherche d’un succès à l’extérieur depuis la mi-décembre, le RC Lens n’a d’autre choix que de partir à l’abordage de la cage berrichonne. Pourtant, ce sont une nouvelle fois les locaux qui se montrent menaçants. Diarra bénéficie d’une très belle opportunité en se présentant seul dans la surface artésienne. L’attaquant tergiverse trop et doit finalement éviter le retour de Radovanovic, avant de glisser sous la pression de Leca (57e). Philippe Montanier abandonne sa défense à trois avec les entrées de Robail et Banza à la place de Fortes et Sotoca (58e). Mais ce sont les locaux qui enfoncent le clou. Intenables juste après l’heure de jeu, les joueurs de Nicolas Usaï creusent l’écart. Sur un contre rondement mené à deux, Cheick Diarra reprend victorieusement un centre de Raineau pour doubler la mise (2-0, 66e). Rapidement, Christopher Operi hérite d’un ballon sur la gauche, après un long centre, et fusille Leca (3-0, 69e). Sonnés, les Sang et Or relèvent la tête dans le dernier quart d’heure.

Pourtant, Mauricio voit son pénalty être arrêté par Julien Fabri (78e). Mais les Lensois ont de la ressource. Cheick Doucouré sonne la révolte en réduisant l’écart d’une lourde frappe (3-1, 82e). Les Artésiens sont transfigurés, ils marquent vite un second but. Sur une jolie remise de Robail, Simon Banza bat le gardien d’un pointu puissant (3-2, 85e). Le RCL frôle l’égalisation trois minutes plus tard. Banza est à nouveau à la conclusion mais il bute cette fois-ci sur Fabri, qui repousse le ballon d’un joli réflexe du pied (88e). Les Nordistes ont laissé passer leur chance. La Berri s’accroche et décroche bien sa 7e victoire de la saison, sa 2e seulement à domicile. A la 16e place, Châteauroux s’offre six longueurs d’avance sur les Chamois Niortais, barragistes. Quant au RC Lens, il ne profite pas du faux pas du FC Lorient et voit surtout l’AC Ajaccio, 3e, revenir à deux petits points après sa victoire à Orléans (0-3).