L'ASNL a pris les trois points à Paris.
J4

Nancy surprend le Paris FC, Grenoble s'invite sur le podium

Publié le 19/09/2020 à 21:14 - LFP

Partager

A l'occasion du multiplex de la 4e journée de Ligue 2 BKT, le leader, le Paris FC, a été surpris à domicile par l’ASNL (0-2). Avec la victoire du Grenoble Foot 38 face à l'AC Ajaccio (2-0), le haut de tableau se resserre.

A force de pousser sans trouver la solution, le Paris FC s'est fait piéger ce samedi soir au stade Charléty face à l’AS Nancy Lorraine (0-2). Les Franciliens ont longtemps buté devant la cage de Valette, avant de concéder l'ouverture du score, signée Mickael Biron, à un quart d'heure de la fin de la rencontre. A quelques secondes du coup de sifflet final, Yanis Barka enfonce le clou sur un contre et marque dans le but vide. Les hommes de René Girard perdent la tête du championnat. Ce sont les Chamois Niortais qui s'en emparent. Longtemps tenu en échec au Havre, Niort a débloqué le match à l'orée du temps additionnel, par une frappe lointaine d'Olivier Kemen (0-1).

Grenoble toujours spectaculaire

A domicile, la meilleure attaque de Ligue 2 BKT, celle du Grenoble Foot 38, n’a pas trahi son statut en ouvrant le score dès la 18e minute face à l’AC Ajaccio. Jessy Benet vient conclure un beau mouvement collectif initié par Achille Anani. Malgré la sortie sur blessure de ce dernier, son remplaçant, Moussa Djitté, double la mise en seconde période (2-0). Les Isérois s'invitent sur le podium. Ils profitent notamment du faux-pas du Stade Malherbe Caen, tenu en échec à domicile par le FC Chambly (0-0).

L'autre bonne opération de la soirée est réalisée par l'USL Dunkerque qui, malgré une pluie d'absents, parvient à s'imposer contre le Valenciennes FC (1-0).

Le show Rémy Boissier ne suffit pas

A Sochaux, le stade Auguste-Bonal a d'abord été plongé dans la stupeur par le Rodez Aveyron Football. Deux frappes lointaines magistrales de Rémy Boissier, la première sur coup franc direct, la seconde sur une remise en retrait d’Ugo Bonnet, ont donné l’avantage aux Ruthénois en première période. Les Lionceaux signent une belle remontée pour arracher le nul après la pause avec un pénalty de Bedia, suivi d'une frappe de Weissbeck (2-2).

Dans la deuxième partie de tableau, Yannick Gomis a offert un bol d'air, et trois points, à l'En Avant Guingamp. L'attaquant bat le gardien de Pau, Olliero, du plat du pied pour offrir aux Costarmoricains leur première victoire de la saison (1-0). Châteauroux et l’Amiens SC, respectivement 13e et 14e, n'ont pu se départager (0-0)