Kouamé et Pi
J15

Caen freine Troyes

Publié le 12/12/2020 à 16:58 - DS

Partager

Ce samedi à l’occasion de la 15e journée de Ligue 2 BKT, le SM Caen et l’ESTAC Troyes se sont neutralisés (0-0). Leaders depuis une semaine, les Troyens n’ont pas pu trouver la faille dans la défense caennaise malgré une première période très prometteuse.

Quatre. C’est le nombre de fois que les montants ont été trouvé au Stade Michel d’Ornano. Cette affiche a vu les deux équipes se quitter dos à dos malgré un bon nombre d’occasions. Rayan Raveloson et Dylan Saint-Louis ont tous les deux touché du bois pour l’ESTAC, alors que pour le SM Caen c’est Alexandre Mendy qui a vu sa tête être repoussée sur le poteau et Anthony Goncalves qui a trouvé la barre sur un coup franc.

Une première période intense

Dès le coup d'envoi, les Troyens retrouvent leurs bonnes habitudes dans le jeu et construisent une belle action. Après plusieurs passes en une touche, la balle revient à Maxime Barthelmé sur la gauche. Il centre fort au ras du sol mais Jonathan Rivierez est présent pour dégager (9e). Les Aubois continuent d’attaquer en utilisant le côté droit. Rayan Raveloson déborde à deux reprises avant de centrer. Le premier centre est intercepté (25e) et le deuxième trouve le poteau droit (27e).

Rémy Riou est ensuite appelé à faire un arrêt réflexe sur Yoann Touzhgar, lancé dans la surface. La tentative de l'attaquant est stoppée du pied par le gardien Caennais (28e). Le SM Caen répond enfin par l'intermédiaire d'Alexandre Mendy. Seul à quelques mètres du but troyen, il reprend le ballon de la tête en direction du sol mais Gauthier Gallon réalise un arrêt exceptionnel pour pousser la balle sur le poteau gauche (34e).

Les deux équipes se neutralisent

L’ESTAC se procure la plus grosse action de la seconde période. Un centre venu de la gauche est repris par Dylan Saint-Louis, d'une tête plongeante, mais il trouve encore une fois le poteau (51e). Le second acte n’est pas aussi intense que le premier mais les Troyens conservent encore très bien le ballon. Rominigue Kouamé tente sa chance de loin mais sa frappe est bien captée par Rémy Riou (67e).

La barre de Gauthier Gallon est secouée en toute fin de match ! Le coup franc d’Anthony Goncalves, décoché d’une position excentrée sur la gauche, finit sur la transversale de l’ESTAC sur la dernière occasion du match (90+3e). Les deux équipes se partagent les points, un résultat qui récompense les deux performances défensives.