Manu Koné et Amine Adli (Toulouse FC).
J34

Les Pitchouns relancent Toulouse

Publié le 04/05/2021 à 20:52 - LFP

Partager

Grâce à une réalisation de Manu Koné, le Toulouse FC a renoué avec la victoire face au Havre AC (0-1), mardi soir, dans le cadre d'un match en retard de la 34e journée de Ligue 2 BKT. Les Violets restent à la lutte pour la 2e place.

Le Toulouse FC ne lâche pas le Clermont Foot. En match en retard de la 34e journée de Ligue 2 BKT, ce mardi soir, les Violets l’ont emporté (0-1) sur la pelouse du Havre AC (14e), qui n’a pas encore assuré son maintien dans la division. A la suite de ce succès, le Téfécé (3e), qui compte encore un match en retard, revient à seulement 4 points du CF63 (2e). En plus de cette bonne opération sur le plan comptable, ce succès fait figure d’événement pour Toulouse, puisqu’il n’avait plus gagné depuis sept matchs en déplacement (2 nuls, 5 défaites).

Pour construire ce précieux succès, les Toulousains ont pu compter sur l’efficacité de leurs Pitchouns, après un début de match marqué par de nombreuses imprécisions. En grande forme sur la pelouse du stade Océane, Amine Adli pensait ouvrir le score dès la 17e minute, mais son but était refusé par Monsieur Rémi Landry en raison d’une faute sur Pierre Gibaud. Discret face au Paris FC samedi dernier, le numéro 21 était visiblement déterminé à montrer un meilleur visage. Car, dix minutes plus tard, après une jolie prise de balle, il servait Manu Koné qui ouvrait le score d’une puissante frappe flottante du pied droit (0-1, 28e). Un but 100% joueurs formés au club. De plus, avec cette nouvelle réalisation de l’extérieur de la surface, le Toulouse FC a confirmé son statut d’équipe marquant le plus de buts en dehors des 16,50 cette saison (16).

Le Havre touche du bois

Au retour des vestiaires, les visiteurs continuaient de dominer la rencontre avant de se faire peur. A la suite d’une faute de Moussa Diarra, Romain Basque se chargeait d’un coup franc bien placé et heurtait le poteau de Maxime Dupé, de retour comme titulaire (59e). Et la partie se compliquait étonnamment pour les Toulousains. En supériorité numérique, après l’expulsion d’Alexandre Bonnet (60e), ils étaient bousculés : Maxime Dupé sauvait les siens sur une reprise du pied droit de Pierre Gibaud (71e) et Quentin Cornette trouvait la barre sur coup franc (78e). La défense toulousaine n'en finissait plus de plier, mais parvenait tant bien que mal à résister pour conserver son petit but d'avance. A la suite de ce résultat, Toulouse se relance dans la course à la deuxième place et empêche l'ESTAC de valider officiellement sa montée en Ligue 1 Uber Eats, dès ce mardi soir.