Matthis Abline (Havre AC).
Interview

Matthis Abline : « J’avais envie de prouver de quoi je suis capable »

Publié le 23/06/2022 à 08:51 - NM

Partager

Prêté par le Stade Rennais F.C. au Havre AC en janvier dernier, Matthis Abline (19 ans) revient sur ses six mois au sein du club normand et se projette sur son avenir.

Matthis, pourquoi avez-vous fait le choix d’effectuer un passage en Ligue 2 BKT ? 
J’en avais besoin pour poursuivre ma progression. J’étais persuadé que ça ne pouvait m’apporter que des choses positives. J’avais envie de prouver de quoi je suis capable sur le terrain en jouant chaque week-end. Finalement, ce prêt a répondu à mes attentes, il m’a fait du bien. 

Sur quels points ? 
Je voulais voir si j’étais capable de répondre aux attentes dans un groupe professionnel. Car, avant d’arriver, je n’avais pas souvent eu l’opportunité de jouer au haut niveau. J’avais disputé un peu moins de 100 minutes en Ligue 1, donc je n’avais pas de réelle référence. Mais Le Havre m’a permis d’enchaîner les matchs et la Ligue 2 BKT m’a plutôt réussi. Je suis content de ce que j’ai produit sur le terrain.

Ce prêt en cours de saison pouvait pourtant paraître audacieux…
Peut-être mais j’étais prêt et je voulais jouer. C’est le projet qui répondait à mes envies. J’étais déterminé à acquérir du temps de jeu et je l’ai eu. Grâce à ce prêt au Havre, j’ai acquis beaucoup d’expérience sur le niveau professionnel.

Vous vous attendiez à vous adapter aussi rapidement ? 
J’ai tout fait pour ! Quand je suis arrivé, je n’ai pas eu d’appréhension particulière, le club et les joueurs m’ont très bien accueilli. Je me suis directement acclimaté au groupe et au championnat, tout s’est fait naturellement.

« Mon but, c’est de m’imposer au Stade Rennais »

Vous vous étiez fixé un objectif élevé : atteindre la barre des 10 buts. Êtes-vous un peu déçu de vous être arrêté à six ?
Honnêtement, je voulais vraiment atteindre cet objectif. Après, six buts, c’est déjà pas mal. Je suis quand même très content d’en avoir mis six. Puis, j’ai aussi délivré deux passes décisives, on va dire que ça compense un peu. 

Parmi ces six buts, il y en a un exceptionnel face à l’AC Ajaccio… 
C’est vrai ! C’est un but à l’instinct. J’ai regardé le gardien au départ de l’action et j’ai vu qu’il était avancé. J’ai réussi mon contrôle, puis je ne me suis pas posé de question, j’ai enchaîné. 

Les dirigeants du Stade Rennais suivaient-ils vos performances ? 
Toutes les semaines, j’avais un retour du directeur sportif, Florian Maurice. Il suivait mes prestations chaque week-end et on faisait un débrief ensemble. 

Comment voyez-vous la suite de votre carrière ?
J’ai envie de faire une bonne préparation avec Rennes. Mon but, c’est de m’imposer au Stade Rennais, dans mon club formateur. J’ai toujours eu cet objectif depuis que je suis arrivé au centre de formation, et je ne le lâcherai pas ! J’ai franchi les paliers les uns après les autres et j’ai envie de franchir celui du groupe pro.