Gauthier Hein (AJ Auxerre).
Interview

Dans les coulisses de la saison de l’AJ Auxerre

Dans les coulisses de la saison de l’AJ Auxerre

Interview
Publié le 27/05 à 09:02 - NM

Partager

Indiscutables dans le onze de Christophe Pélissier, Gauthier Hein, Gaëtan Perrin et Paul Joly décryptent la saison de l’AJ Auxerre, sacré champion de Ligue 2 BKT.

L’obtention du titre

Gaëtan Perrin : « Le sentiment du devoir accompli ! A l’issue du match face à l’Amiens SC (0-0, 37e journée), c’était la délivrance pour nous, le titre était officiellement acquis. On a ressenti beaucoup de relâchement et de plaisir. Même si l’objectif premier était de monter en Ligue 1 Uber Eats, c’est beau d’être aller chercher le titre. On a vraiment passé une très belle saison tous ensemble. »
Paul Joly : « C’était beaucoup d’émotions ! Cela est venu achever une saison aboutie, accomplie collectivement. Même si le titre a été acté sur la pelouse d’Amiens, c’était fort de pouvoir le fêter avec autant de supporters qui avaient fait le déplacement. On en a beaucoup profité à la fin du match car on avait vraiment envie de fêter ça avec eux. »

La meilleure ambiance

Gauthier Hein : « On a eu beaucoup de matchs avec une très grosse ambiance, c’est difficile d’en citer un en particulier. »
Gaëtan Perrin : « Je partage l’avis de Gauthier. Le stade était quasiment tout le temps à guichets fermés… Tous les matchs étaient incroyables ! »
Gauthier Hein : « Je pense quand même que c’était lors de la réception de l’AS Saint-Etienne (14e journée) qu’on a eu la meilleure ambiance. C’était vraiment costaud. »

Le match le plus difficile

Gauthier Hein : « Je vais plutôt évoquer un passage difficile. C’était lors du sprint final ! Quand on a enchaîné les deux défaites face à QRM (4-3) et Rodez (2-0), on s’est retrouvé sous pression. Je pense que le match face à Laval était l’un des plus difficiles à aborder mentalement mais finalement, on a réussi faire à face et à passer au-dessus (4-0). »

Le match le plus abouti collectivement

Gaëtan Perrin : « Il y en a quelques-uns ! (rires) »
Paul Joly : « Je vais justement dire le match face à Laval. Après deux revers, on avait à cœur de se remettre dans le droit chemin. La preuve, on menait 3-0 à la mi-temps et on a vraiment livré un match plein. »
Gaëtan Perrin : « En première partie de saison, il y a eu aussi de sacrés matchs aboutis de la part de toute l’équipe. »
Gauthier Hein : « Oui ! Le match face aux Girondins de Bordeaux (4-2), celui face à l’AS Saint-Etienne (5-2)… Dans les matchs que tout le monde attendait, on a quasiment toujours répondu présent. »

Le tournant

Gauthier Hein : « J’ai beaucoup en tête ce match face à Laval. Angers était revenu à trois points et on devait stopper notre mauvaise série pour ne pas perdre le fil. »
Gaëtan Perrin : « Je ne sais pas si c’est ce match car il y en a eu beaucoup avant… Mais c’est vrai qu’on ne calculait pas jusqu’à cette série et ce match nous a redonné un petit coup de pression ! »

Le but à retenir

Gaëtan Perrin : « On a mis plein de buts ! (rires) »
Gauthier Hein : « Personnellement, je retiens le but d’Elisha (Owusu). Il ne marque jamais et mettre un but comme ça à la dernière minute pour nous offrir la victoire, qui plus est dans un derby contre Troyes (2-1, 7e journée), c’était fort ! »

Le coéquipier le plus surprenant

Gaëtan Perrin : « Dur de n’en citer qu’un seul ! Paulo (Joly), il est surprenant. À tous points de vue ! (rires) »
Gauthier Hein : «  Il y en a qui sont surprenants d’un point de vue vestimentaire et d’autres par les gestes qu’ils sont capables de faire. Je dirais Lassine Sinayoko. Il est très surprenant et parfois, il se surprend lui-même aussi (rires).
Gaëtan Perrin : « C’est vrai ça ! C’est pour ça qu’on l’aime. »

Leur rôle de cadre

Gaëtan Perrin : « On a pu s’appuyer sur notre expérience de notre précédente montée (en 2021/22). Ce qui a aussi fait notre force, c’est qu’on joue ensemble depuis un petit bout de temps maintenant. Je pense même que ç’a énormément joué cette saison. Le collectif était très lié et très soudé. » 
Gauthier Hein : « Je pense qu’on a su apporter du calme dans les moments charnières de la saison. On a apporté notre expérience et c’était notre rôle de la partager. »

Le coach

Gauthier Hein : « Franchement, il nous a aidés sur tous les plans. Par exemple, en deuxième partie de saison, il a su nous faire garder les pieds sur terre. Quand on est premier du championnat pendant quelques mois, il ne faut pas s’enflammer et il a su nous transmettre son humilité et son abnégation. On a tout fait pour le suivre. »
Gaëtan Perrin : « Les performances des joueurs ont souvent été louées mais elles partent de tout un staff. Au-delà du coach, tout le staff a joué un rôle important. Je pense aussi au staff médical qui a fait un boulot énorme. Cette saison est la récompense du travail de tout un club. Je dirais même de toute une ville car Auxerre est une ville qui transpire le football. »

A lire aussi > Christophe Pélissier : « Un collectif incroyable ! »